Cher routeur, parle moi des feedback loop !

Votre réputation auprès des fournisseurs de messagerie dépend de nombreux facteurs. Un des plus importants est le nombre de signalements comme spam.

Recevoir une plainte n’est pas une bonne chose mais continuer d’envoyer des emails à son émetteur est encore plus nuisible à votre délivrabilité.

Certains fournisseurs de messagerie proposent des boucles de rétroaction (feedback loop) pour récupérer ces signalements et les traiter. Il est donc impératif de s’y inscrire pour éviter des problèmes de réputation. Ceci est le rôle de votre de routeur, il est donc important de vérifier avec lui ce qui est mis en place.

Qu’est-ce qu’une boucle de rétroaction ?

C’est un programme qui permet de récupérer et traiter les signalements en spam comme un désabonnement.

Au niveau international, Microsoft via le JMRPP, Yahoo! et AOL entre autres proposent ce service.

Au niveau des fournisseurs français, LaPoste propose son propre service depuis peu. SignalSpam propose un service mutualisé entre plusieurs domaines : Orange, SFR.

S’inscrire aux boucles de rétroaction ne veut pas dire que les plaintes seront ignorées par les fournisseurs email. Par contre cela permet de ne pas recontacter quelqu’un qui aurait émis un signalement.

Où s’inscrire à ces boucles de rétroaction ?

Hotmail/Outlook – Junk Mail Reporting Program (JMRP)
Yahoo!
AOL
Signal Spam (Orange / SFR)
LaPoste.net

Que doit faire le routeur ?

1/ Lire le format ARF : les boucles de rétroaction transmettent les rapports de plaintes en ARF (Abuse Reporting Format).

2/ Signer les emails en DKIM : certaines boucles demandent la signature DKIM des emails pour être utilisées.

3/ Automatiser le traitement : une boucle peut envoyer un signalement à tout moment. Il est important que le désabonnement soit fait automatiquement pour vous épargner de faire ce travail fastidieux.

Concernant SmartProfile et Mailissimo

Les deux solutions sont inscrites depuis leur lancement aux boucles de rétroaction de Microsoft, Yahoo! et AOL.

En 2015, les solutions se sont associées à Signal Spam pour traiter les plaintes émises sur les fournisseurs de messagerie français.

En 2016, la boucle de rétroaction de LaPoste a été mise en place.

Les deux solutions signent tous les emails sortants en DKIM.

Les signalements sont traités en temps réel et les contacts sont automatiquement désabonnés de la base de données. Un indicateur permet de différencier un désabonnement normal d’un désabonnement par plainte.


L’article ne répond pas à toutes vos questions ? N’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus d’informations.


Romain Didier

Twitter : @RomainDidier


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.