Les inconvénients du noreply@yourdomain.com

Souvent les emails informatifs ou publicitaires que je reçois ont comme champ From: ou ReplyTo: une adresse noreply@yourdomain.com.

Pourquoi noreply ? Ma première impression ? L’expéditeur ne veut pas échanger avec moi, SON client. Il m’est donc impossible de lui remonter mon avis ou de lui poser une question.

Alors c’est vrai que dans certains cas, si l’entreprise a mis en place un système d’emails transactionnels, l’utilisation d’une adresse « noreply » peut s’avérer fortement nécessaire. Cependant, cette stratégie peut conduire à la perte de l’engagement de certains de vos clients, elle est donc à éviter au maximum.

Interdire les réponses de vos destinataires => Se priver d’un échange bénéfique
La mise en place d’échanges vous pousse à améliorer vos produits, à augmenter la satisfaction de vos clients (ils se sentent écoutés) et forcément à accroître vos revenus.

Autoriser les réponses de vos destinataires => Améliorer votre délivrabilité
Certains ISPs (Yahoo! et Gmail entre autres et donc pas des moindres) prennent en compte le nombre de réponses dans leur algorithme de détection des spams. Plus vous avez de réponses et mieux votre réputation se porte. De plus, si un destinataire prend l’habitude de répondre à vos messages, votre adresse est automatiquement ajoutée à sa liste d’expéditeurs autorisés  et donc votre réputation en bénéficie également.

Offrez-vous le « doreply » !
Voici deux cas concrets:
Lors d’une nouvelle inscription, envoyez un email à votre nouvel utilisateur et demandez lui de confirmer son action en répondant à votre email. Cette option peut être proposée en parrallèle à l’activation par lien. L’avantage est de rendre plus vivant le processus d’abonnement (Deliverability.com – Tim Falls).

Lors de l’envoi d’un email publicitaire, proposez à vos destinataires d’obtenir un avantage (bon de réduction par exemple) s’il vous répond via email. L’avantage est de mettre en avant le côté humain et privilégié de cette conversation.

Enfin dans les deux cas, votre réputation auprès des ISPs n’en sera que meilleure.

Réagissez à cet article en laissant un commentaire, partagez le à vos connaissances et inscrivez-vous à notre flux RSS pour être informé dès la parution de nouveaux articles.


Romain Didier

Twitter : @RomainDidier


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.