4 conseils avant d’augmenter votre fréquence d’envoi

Le retour sur investissement (ROI) de l’email marketing n’est plus à démontrer. Il est l’un des canaux du emarketing direct les plus rentables et les plus simples à mettre en œuvre. Malgré l’augmentation du spam et la difficulté croissante pour répondre aux exigences des outils mis en place pour combattre ce fléau, l’email est toujours un moyen sûr de communiquer avec ses clients.

Face à ce constat, les marketeurs considèrent qu’il n’y a aucune raison de ne pas profiter plus de ce filon et donc d’augmenter la pression commerciale sur les abonnés. Attention tout de même de ne pas abuser de leur consentement au risque de voir apparaître une sorte d’exaspération pouvant se traduire par des désabonnements massifs, voire pire, des signalements en spam.

Quelques chiffres

Dernièrement, le New York Times a publié une étude montrant qu’en 2010 le nombre de campagnes emailing avait augmenté de 15% par rapport à 2009. Certes, cette étude se base sur le marché américain, mais n’avez-vous pas remarqué une augmentation du nombre d’emails reçus lors des soldes d’hiver ?

Megan Feltes a publié un article sur le blog Emma qui présente plusieurs critères à prendre en compte avant d’augmenter la fréquence de vos campagnes :

Préparez vos abonnés à l’augmentation de la fréquence d’envoi. Demandez leur de modifier leurs préférences ou proposez leur de répondre à une enquête visant à augmenter leur pression commerciale acceptable.

Segmentez vos abonnés et ciblez vos messages. « The Mass-Mailing age is done ». Aujourd’hui, l’objectif est de proposer le bon contenu à la bonne personne (one-to-one).

Suivez vos indicateurs clés de performance (KPI) et adaptez votre stratégie. Analysez les retours de vos campagnes (taux d’ouvertures,  de clics, de partages et de désabonnements) et modifier votre comportement pour les prochaines campagnes.

Soyez malin. L’arrivée des vacances et les soldes sont des événements évidents pour envoyer des emails mais les autres marketeurs le savent aussi. Profitez d’autres opportunités (ventes flash, lancement d’un produit) pour augmenter votre fréquence tout au long de l’année.

Les comportements doivent changer. Il ne faut plus réaliser ses campagnes sans y réfléchir un minimum. Avec une bonne stratégie, vous pouvez facilement améliorer les résultats de vos envois sans mettre en danger votre communication avec vos abonnés.

Réagissez à cet article en laissant un commentaire, partagez le à vos connaissances et inscrivez-vous à notre flux RSS pour être informé dès la parution de nouveaux articles.


Romain Didier

Twitter : @RomainDidier


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.