Comment évaluer sa délivrabilité ?

Cet article fait référence à l’article « Deliverability Reporting : Gateway to Dividends » du blog de Deliverability.com rédigé par Fred Tabsharani.

Lors d’un investissement dans un nouveau logiciel de routage de campagnes d’emailing, il est difficile de déterminer sa rentabilité. De plus, beaucoup de questions se posent sur la façon dont les emails sont délivrés. Sont-ils arrivés en Inbox ? Ont-ils été envoyés rapidement ? Quels sont les domaines destinataires les plus/moins performants ? Quelles sont les raisons des emails revenus en NPAI ? Que faut-il améliorer à l’avenir pour augmenter la rentabilité ? Pour répondre à cette interrogation on utilise plusieurs types de rapports de délivrabilité présentés ci-dessous.

Rapports sur le volume et le temps de délivrabilité

L’efficacité d’une campagne peut être mesurée en fonction du volume d’emails générés et du temps mis pour les routés. Cette information permettra en premier lieu d’évaluer la capacité maximale de l’architecture à envoyer de plus gros volumes et les améliorations à apporter. Dans un second temps, la possibilité de calculer le temps de livraison donne confiance aux utilisateurs. Cela garantie que les campagnes seront délivrées dans les temps ce qui est important lors de campagnes où le prix évolue en fonction du temps ou sur des produits à quantité limitée.

Connaître le temps exact d’envoi d’une campagne est fondamental. Cela aide le marketing à planifier les futures campagnes en prenant en compte ce paramètre.

Rapports sur les catégories de NPAIs

Aujourd’hui la gestion des NPAIs est différente en fonction des fournisseurs de messagerie. De plus, le système de « code NPAI » est beaucoup moins clair que la description de la raisons réelle de retour du message. La classification doit donc se faire plus en fonction de la raison que du code. Il faut également inclure dans les NPAIs les utilisateurs inconnus et les retours considérés comme spam.

Il est très important de faire attention aux raisons des NPAIs et de vérifier que le taux de retour par catégorie n’est pas trop important. Par exemple, s’il y a beaucoup d’utilisateurs inconnus, votre envoi risque d’être considéré comme une opération de vérification d’existence d’email et votre réputation risque de fortement diminuer ; voire vous risquez d’être (temporairement ou non) bloqué. En fonction de ces informations, il faut prendre les bonnes décisions afin d’améliorer les envois à venir.

Ajouté à cela la mise en place de signalements en temps réel de blacklistage de vos IPs. Ainsi, vous pourrez plus rapidement identifier les soucis et intervenir plus efficacement.

Rapports sur la délivrabilité en fonction de groupes

Grouper vos emails en fonction de différents critères peut accroître votre taux de délivrabilité. Par exemple, il est possible de facilement grouper les emails par domaines d’expédition ou par domaines de destination.

Il y a d’autres façons plus complexes pour grouper les envois. On peut par exemple utiliser le « scoring ». Le principe est de calculer des scores en fonction du comportement de chaque destinataire (ouvertures, clics, partages). Il vaut mieux commencer par router sur les contacts les plus actifs afin d’augmenter la réputation de son envoi puis terminer par envoyer sur les moins actifs.

Voici d’autres rapports utiles permettant d’évaluer la délivrabilité :

Délivrabilité sur les domaines les plus importants,

Délivrabilité des messages par jour/heure/seconde,

Evaluation du volume envoyé et du nombre de NPAIs par IP,

Liste des catégories de NPAIs les plus fréquentes par IP,

Liste des catégories de NPAIs.

Si vous voulez réagir à cet article, n’hésitez pas à laisser un commentaire, à le partager à vos connaissances et à nous contacter, nous sommes ouverts à toute discussion sur le sujet. Inscrivez vous également à notre flux RSS pour être tenu informer de la parution de nouveaux articles.

http://blog.deliverability.com/

Romain Didier

Twitter : @RomainDidier


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.